Auteur Sujet: Session 4 - Sur la piste du culte de 1924  (Lu 1412 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne cymtoril

  • Annecy Ludique : Membre de l'association
  • Grand maître de la parole
  • *
  • Messages: 728
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Session 4 - Sur la piste du culte de 1924
« le: 19/02/2017, 16:09:59 pm »
Alors que Lewis revient tardivement (minuit passé) du poste de police après avoir obtenu des informations sur le massacre d’août 1924 auprès d'un flic nommé Trent Huggins, il croise James au bar de leur hôtel. Ce dernier est blanc comme un linge ... il raconte alors l'atroce cauchemar qu'il vient de faire ... il se revoyait à l'asile de Joy Grove où nurse Bettany a tenté de lui faire une piqûre avec une seringue munie d'une bouche suintante ...

Le lendemain matin les investigateurs font le point sur leur enquête et décident de se séparer : Clarence se rend à la plus réputée des bibliothèques de LA pendant que le reste du groupe part sur les traces du comptable d'Etchevarria (le leader du groupe de cultistes de 1924) ... un dénommé Buchwald.

Retrouver le comptable s'avère un jeu d'enfant pour un privé comme Lewis et en fin de matinée, ils toquent à la porte de son domicile, un petit pavillon de banlieue bien propret. C'est madame Buchwald qui les accueille alors que 3 enfants jouent dans le jardin et que monsieur s'occupe de faire griller de la bonne viande au barbecue. Usant de toute la diplomatie qui la caractérise, Adélaïde questionne subtilement le comptable. Sous pression ce dernier, ne souhaitant pas s'attirer des ennuis vu qu'il s'est retiré des affaires louches suite aux événement fâcheux de 1924, et sous couvert que les investigateurs ne le mêleont pas à leur enquête, donne 2 noms aux investigateurs :

- Georges Ayers, professeur à l'UCLA et accessoirement numéro 2 du culte en 1924
- Samson Trammel, un homme d'affaire ... numéro 3 du culte
Avant que les investigateurs ne repartent, Buchwald leur fait part d'une remarque étrange d'Etchevarria peu de temps avant la fin du culte : d’après Etchevarria, la cérémonie dédiée à Gol Goroth n'était qu'un leurre ... pour quelque chose de plus grand encore ...

A la bibliothèque, Clarence découvre les multiples facettes de Gol Goroth ... son culte semble se répandre sur toute la surface du globe, de l'Europe à l'Asie en passant par l'Afrique ... et des informations seraient disponibles dans un livre intitulé "unaussprechlichen kulten"

Poursuivant leurs investigations, le trio se rend à l’Université pour essayer de rencontrer G. Ayers. Sur place, ils découvrent que Ayers a quitté les Etats-Unis pour l'Ethiopie quelques semaines avant l'été 1924 et n'est pas revenu depuis. Son collègue, le professeur Mc Dum indique aux investigateurs que Ayers était un excentrique un peu inquiétant et il pense que ce dernier est resté en Ethiopie sur les lieux de son expédition. Alors que Lewis et Adélaïde fouillent le bureau de Ayers et y découvrent des preuves des croyances déviantes de Ayers, James s'aperçoit qu'ils sont surveillés par un homme en imper gris. James prend en charge l'homme à l'imper mais perd ses traces dans les couloirs de l'université.


Professeur Mc Dum, un collègue d'Ayers

Le lendemain, le groupe au grand complet se rend chez Trammel, une grande et belle demeure de la banlieue huppée de LA. La tactique d'approche est simple ... ils toquent à la porte de Trammel, se faisant passer pour des personnes en quête du livre "unaussprechlichen kulten" ... ils sont accueillis par un homme massif et peu causant qui les refoule sans ménagement tout en les menaçant explicitement (il les nomme et leur fait comprendre qu'il les fait suivre et qu'il pourrait s'en prendre à eux s'ils continuent leur enquête). Lewis et James sont sur le point de faire ravaler sa langue à l'inconnu lorsqu'ils aperçoivent des hommes d'origine mexicaine armés de battes de Baseball derrière l'homme ... ils décident, judicieusement de repartir. Visiblement ces gars là ne plaisantent pas ... ils sont sur la bonne piste mais là il va falloir la jouer plus fine s'ils veulent arriver à leur fin.


La demeure de Trammel

Après concertation, les investigateurs décident de quitter LA avec leur avion afin de faire croire aux hommes de main de Trammel qu'ils ont lâché l'affaire ... puis reviennent discrètement par la route bien décidés à savoir ce que trame Trammel !


« Modifié: 19/02/2017, 16:46:10 pm par cymtoril »
Lesignac: "Profitez-en pour me calmer tout ce petit monde : Américains, Soviétiques, Anglais... Confortez les positions de la France, instaurez la paix en Egypte... Et enfin sécurisez le Proche Orient."
Hubert: "Pas de problème !"