92437

Auteur Sujet: 1- The friday group  (Lu 2169 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne cymtoril

  • Moderator
  • Grand maître de la parole
  • *****
  • Messages: 728
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
1- The friday group
« le: 10/03/2014, 19:17:07 pm »
Vendredi, 18h ... au sous-sol d'une librairie occulte

Petite annonce du Times ... libraire occulte cherche personnes ayant eu des prémonitions de terribles événements ou vécut des phénomènes étranges ...



Ayant pris connaissance de l'annonce paru dans le Times, les 5 investigateurs se retrouvent chez le libraire "Jacobs Books" afin de comprendre s'ils deviennent fous ou si un fond de vérité se cache derrière leurs expériences respectives ... Le propriétaire de cette dernière, le souriant et engageant Patrick Howells, accueille les nouveaux arrivants et leur souhaite la bienvenue ... Il explique à ces derniers qu'il cherchait, suite à sa rencontre avec Edward Jefferson, à partager les expériences étranges vécues, et pourquoi pas en faire un livre ...

Tout d'abord pas très à l'aise, les différentes personnes présentes relates leurs expériences personnelles :

- Edward Jefferson l'antiquaire explique comment il retrouve des écrits blasphématoires dans certains livres anciens de son magasin ... écrits rappelant par certains sens son écriture ... mais pour lesquels il n'a aucun souvenir ... ses écrits terrifiants semblent être les avertissements d'un fou ...

- Frère Patrick détaille ses terribles visions de créatures mi hommes mi animales ... voir caprines ... dévorant le Christ sur sa croix

- Leroy Cooper le jeune journaliste explique l'étrange cérémonie sacrificielle perpétrée par des hommes en toges masqués dont il a été le témoin dans les égouts de Londres

- Brittany Saint John, l'infirmière militaire, quand à elle décrit comment les morts lui murmurent parfois de sombres avertissements ...

- Enfin, Matthew Smith, le journaliste, détaille les cauchemars et visions hallucinées de son ami l'écrivain H.P. Farcevol ... visions dérangeantes de créatures remontant des entrailles de la terre et envahissant les cieux ...

Au fur et à mesure des témoignages, l'atmosphère devient pesante ... Patrick Howells, questionne les personnages sur leurs expériences, tente de faire des recoupements ... un détail interpelle alors les 2 journalistes ... Patrick semble en savoir beaucoup sur les investigateurs alors que ce n'est que la première fois qu'ils se croisent ... le questionnant sur le sujet, lui demandant s'il avait enquêté sur eux au préalable, ce dernier parait sincèrement désorienté ... bien sur que non ! ... il ne s'explique pas pourquoi il a connaissance de ces détails de la vie privé des investigateurs ... sans doute quelqu'un lui en a t'il parlé ...

... alors que Patrick Howells mentionne le nom "Celui qui ouvre la porte", un nom vient spontanément sur les lèvres de Frère Patrick ... YOG SOTHOTH ... Patrick Howells s'adressant à l'homme d'église lui demande si ce dernier l'a vu dans ses terribles visions ... le Grand Ancien reportant son attention sur notre monde dans l'intention de réclamer son dû !

Avant de clôturer cette riche mais déstabilisante première réunion du "Friday group", Patrick Howells explique aux investigateurs qu'une 6ième personne devait se joindre à eux ce soir : une certaine Catherine Holborn, infirmière en chef à l'Hopice Mueller ... cette dernière étant de service de dernière minute ce vendredi, elle souhaiterait que les membres du groupe viennent la voir sur son lieu de travail pour qu'elle puisse leur montrer et leur expliquer son expérience personnelle dérangeante ...
Lesignac: "Profitez-en pour me calmer tout ce petit monde : Américains, Soviétiques, Anglais... Confortez les positions de la France, instaurez la paix en Egypte... Et enfin sécurisez le Proche Orient."
Hubert: "Pas de problème !"

Hors ligne cymtoril

  • Moderator
  • Grand maître de la parole
  • *****
  • Messages: 728
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : 1- The friday group
« Réponse #1 le: 10/03/2014, 19:55:46 pm »
... un peu plus tard ... devant l'hospice Mueller ...

Les investigateurs poussent le portillon de l'imposant portait en fer forgé marquant l'entrée de l'hospice ... un grincement inquiétant résonne dans l'obscurité ... sur l'allée menant au bâtiment principal, les gravillons crissent sous les pas des investigateurs ... ils poussent la lourde porte d'entrée ... une odeur de désinfectant peinant à totalement masquer l'odeur de la maladie agresse les narines ... une lumière pâle éclaire les murs blancs et vierges du hall.


L'hospice Mueller

Une infirmière assise à un bureau métallique et occupée à des tâches administratives les accueille ... elle leur demande de patienter lorsqu'ils lui expliquent qu'ils désirent voir Catherine Holborn, le temps pour elle d'aller la chercher ... quelques minutes Catherine Holborn se présente à eux ... cette dernière est heureuse de voir que les investigateurs ont pris la peine de venir la voir ... en effet, elle s'occupe depuis quelques temps d'une nouvelle patiente ... la patiente du lit n°8 ... une certaine Anthéa Davies ... cette dernière ... vivant ses derniers jours tient des propos incohérents mais dérangeants ...


Infirmière en chef C. Holborn

Alors qu'ils se dirigent à travers le dortoir de l'aile ouest pour voir la patiente du lit n°8, Brittany (avec l'oeil de la professionnelle de santé) remarque sur les tablettes en pied de lit que les constantes des personnes âgées alitées sont anormales ... voir incorrectes ... d'après les données de pression artérielle, de rythme cardiaque, etc . ... ces personnes devraient être quasiment mortes !!

Alertant Catherine Holborn sur ce fait, cette dernière acquiesce, elle a effectivement constaté ces anomalies mais ne se les explique pas ... c'est comme si les personnes âgées avaient cessées de mourrir ...

Pendant ce temps, Matthew Smith, le journaliste fouineur, remarque que tous les documents présents sur le bureau de l'infirmière en chef (factures, rapports médicaux, journaux, etc.) sont tous datés du même jour le 12 novembre 1937 ... étrange ...

Au bout du dortoir ... le lit n°8 ... une vieille femme à la peau parcheminée ouvre des yeux vitreux alors que Catherine Holborn lui prend la main ... ses cheveux blancs fillasses sont plaqués sur son front transpirant ... l'infirmière aide la vieille femme à s'asseoir dans son lit ... cette dernière salut les nouveaux arrivants d'un geste de la main à peine perceptible ... Catherine lui demande si elle veut bien raconter à ces personnes son histoire sur ce qui c'est passé à l'Ecole Sainte Margareth ... La vieille femme tend l'oreille ... puis après quelques secondes ... comprend enfin ... elle demande à l'infirmière de lui donner la vieille boite rangée dans son placard ...

... se saisissant de photos dans la boite en bois, la vieille femme, Anthéa Davies de son prénom, commence à raconter les faits étranges s'étant déroulés en 1934 sur l'ile de Sainte Margareth, alors qu'elle était directrice de l'école pour fille ...

Lesignac: "Profitez-en pour me calmer tout ce petit monde : Américains, Soviétiques, Anglais... Confortez les positions de la France, instaurez la paix en Egypte... Et enfin sécurisez le Proche Orient."
Hubert: "Pas de problème !"

Hors ligne cymtoril

  • Moderator
  • Grand maître de la parole
  • *****
  • Messages: 728
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : 1- The friday group
« Réponse #2 le: 25/05/2014, 15:48:45 pm »
En repartant de l'hospice Mueller ...

Les investigateurs sont profondément marqués par l'histoire racontée par Anthé Davies ... sur cette mystérieuse et intangible déité tombée du ciel ... et sur son emprise terrifiante sur la nature et la population de la petite île de St Margaret. Ils nourrissent également quelques soupçons sur le libraire occulte qui les a réunis ... l'aimable Patrick Howells ... une discussion enflammée a lieu histoire de mieux cerner les motivations de celui qui organise les rencontres du vendredi ...

Pendant la semaine qui suit :

- Leroy Cooper, jeune journaliste, file discrètement Patrick Howels ... ce dernier mène une vie de citadin londonien tout ce qu'il y a de plus commune ... il fait également des recherches sur l'ïle de St Margareth afin de corroborer les propos d'Anthéa Davies ...

- Frère Patrick quand à lui, essaye de retrouver trace du survivant des faits étranges de St Margareth ... il retrouve ainsi l'asile dans lequel le journaliste Alfred Botham a été interné ... mais plus intéressant ... il semblerait que le nom d'un certain Réginald Fairweather ait été minutieusement enlevé du rapport d'enquête ... étrange ...

- Matthew Smith, l'expérimenté journaliste effectue des recherches sur Patrick Howells, creuse son passé, ses fréquentations, ... mais tout comme son collègue Leroy, le résultat s'avère décevant ... un homme normal avec une famille, des amis normaux ...

- Enfin Edward Jefferson se concentre sur un nom qui est revenu lors de la rencontre de vendredi et qui résonne encore au creux de son esprit ... YOG SOTHOT ... le résultat de ses recherches lui glace le sang ... sans doute ne s'en est il pas aperçu mais quelques rides sont apparues sur son visage ainsi que quelques nouveaux cheveux blancs ...

Lesignac: "Profitez-en pour me calmer tout ce petit monde : Américains, Soviétiques, Anglais... Confortez les positions de la France, instaurez la paix en Egypte... Et enfin sécurisez le Proche Orient."
Hubert: "Pas de problème !"

Hors ligne cymtoril

  • Moderator
  • Grand maître de la parole
  • *****
  • Messages: 728
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : 1- The friday group
« Réponse #3 le: 25/05/2014, 18:58:47 pm »
Vendredi suivant, 18h ... au sous-sol de la librairie occulte de Patrick Howells ...

A l'arrivée des investigateurs, l'ambiance est moins électrique que la semaine précédente ... Leroy Cooper avec son œil de journaliste averti se rend compte de menus détails, de petites différences entre cette seconde réunion et la précédente ... Patrick semble plus soucieux, son visage est emprunt de lassitude, des petites rides sont bien visibles sur son visage ... la rambarde de l'escalier est recouverte d'une fine couche de poussière, comme l'ensemble du mobilier. Lorsqu'il est interrogé sur ces petites bizarreries, Patrick indique ne pas s'en être rendu compte : il est effectivement fatigué, la semaine a été particulièrement chargée, et ce ne sont pas les soucis qui manquent lorsque l'on gère un commerce ! Pour ce qui concerne la poussière, il s'agit vraisemblablement de la femme de ménage qui n'a pas fait correctement son travail ... il ne manquera pas de lui en faire la remarque la semaine prochaine.

Les investigateurs prennent place autour de la table du sous-sol lorsqu'un homme bien habillé les rejoint et les salue amicalement ... Patrick l'accueille chaleureusement et l'invite à s’asseoir également pour débuter la séance ... les investigateurs sont surpris car ils ne connaissent pas le nouvel arrivant. Ce dernier éclate de rire, leur demandant pourquoi ils lui jouent un tel tour ... Patrick également est surpris de la réaction des investigateurs. Voyant que le malaise s'amplifie, Patrick prend à parti les investigateurs : "mais enfin, il s'agit de Michael Dunning, à quoi jouez vous ? Il est avec nous depuis le début, il n'a jamais manqué une seule de nos réunion !"


Michael Dunning ... connu ou inconnu ??

... Leroy s'emporte quelque peu, il brusque légèrement Patrick ... mais ce dernier apparaît décontenancé ... les esprits se calment, la tension retombe mais tout le monde est interloqué ... que ce soient les investigateurs qui n'ont jamais vu Michael Dunning ou que ce soient Patrick et Michael ... Leroy profite de la confusion pour subtiliser les clés de Patrick Howells ...

Il faut un petit break pour que la réunion puisse avoir lieu, certains menacent de quitter le groupe ... mais Michael explique qu'après plusieurs semaines, il a enfin découvert une preuve irréfutable de l'étrange mystère qui se cache derrière notre réalité ...

Piqués par la curiosité, les investigateurs décident, malgré leurs interrogations, de suivre Michael Dunning jusqu'à son échoppe de montres et horloges anciennes. Arrivés sur place, ils découvrent la devanture d'un magasin en piteux état : les carreaux de la vitrine sont mats, usés par le temps, la peinture verte de l'encadrement des huisseries est écaillées et passées ... une fois à l'intérieur, l'ensemble du mobilier est recouvert d'une fine couche de poussière ... des centaines de montres et d'horloges occupent l'espace ... Matthew remarque alors qu'il n'y a aucun bruit, pas un tic tac !! Il interroge Michael sur ce détail surprenant : ce dernier parait surpris de la question ... " mais à quoi cela servirait il de "remonter" ces appareils ?" ... c'est comme si Michael ne savait pas comment fonctionnait une montre !

Michael se dirige alors vers l'arrière boutique et ouvre la porte qui grince sinistrement. Les investigateurs sont en alerte maximale ... mais rien ne se passe ... puis Michael leur montre la fameuse preuve ... une sonorité qui ne ressemble à rien de ce que les investigateurs connaissent emplit alors la boutique alors que leurs yeux se posent sur la fameuse découverte de Michael enfermée dans une cage métallique :


Une bien étrange créature ...
Lesignac: "Profitez-en pour me calmer tout ce petit monde : Américains, Soviétiques, Anglais... Confortez les positions de la France, instaurez la paix en Egypte... Et enfin sécurisez le Proche Orient."
Hubert: "Pas de problème !"

Hors ligne cymtoril

  • Moderator
  • Grand maître de la parole
  • *****
  • Messages: 728
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : 1- The friday group
« Réponse #4 le: 01/02/2015, 15:26:13 pm »
En ce 12 novembre ... l'apocalypse a eut raison de la fragile humanité ... la Terre n'est plus qu'une planète peuplée de créatures impies ...

Lesignac: "Profitez-en pour me calmer tout ce petit monde : Américains, Soviétiques, Anglais... Confortez les positions de la France, instaurez la paix en Egypte... Et enfin sécurisez le Proche Orient."
Hubert: "Pas de problème !"